Quelle assurance garage auto choisir ?

Le garage, lieu de stationnement ou de stockage à usage pour des raisons professionnelles, il doit être couvert par une assurance. Ces protections juridiques, administratives et financières, il en existe tellement. C’est pourquoi il est toujours bon de s’informer sur les plus appropriées. Voici quelle assurance garage auto souscrire.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

L’exercice d’un métier à risques fait impérativement appel à une assurance. Elle est d’autant plus nécessaire qu’un préjudice ou un sinistre peut survenir dans le garage mécanique à tout moment. Si un drame se produisait, vous devez être capable d’en assumer les conséquences sur un tiers ou ses biens. Le principe de la responsabilité civile ou RC professionnelle s’exerce une fois qu’un tort est fait à autrui ou ses biens par votre faute ou activité.

On retrouve généralement dans un garage :

  • des véhicules à louer ou à vendre,
  • des automobilistes à remettre en état,
  • ses propres voitures à usage privé.

Ces éléments sont à lister lors de la souscription de l’assurance.

L’assurance du garage et son contenu

Tout ménage est exposé à des sinistres ou autres d’autres dangers. Cela peut être un incendie, une destruction, un casse, un vol, etc. Chaque risque est couvert par une assurance type.

Cependant, des polices englobent toutes les éventualités dommageables. C’est ce qui justifie leur appellation d’assurance multirisque. Elle est d’autant profitable qu’elle revient moins cher. En tout cas, elle est préférable à la protection par catégorie de problème.

L’assurance automobile

Une voiture contient un moteur. De tels véhicules doivent être assurés. Qu’il soit un bien du garage ou celui qu’il lui soit confié, il doit être assuré. Une assurance auto couvre les dommages corporels et matériels. Il existe un vaste éventail d’offres en la matière :

  • l’assurance au tiers,
  • l’assurance tout risque,
  • l’assurance au tiers enrichie.

L’assurance au tiers vise à dédommager les seules victimes des préjudices causés par l’auto. Notez toutefois que le véhicule et son occupant ne font pas partie des bénéficiaires qui profitent des avantages liés à cette protection.

Pour en venir à l’assurance tout risque, elle est vaste et multidimensionnelle. Elle s’étend au vol à l’accident sans compter tout incident à survenir sur les accessoires contenus dans le véhicule. Ce dernier peut être totalement remplacé en cas d’accident grave, involontaire ou quand il a subi un acte de vandalisme.

L’assurance au tiers enrichie donne droit à des options supplémentaires. Le souscripteur choisit certains sinistres ou dommages. Il le fait soit en fonction de la probabilité de leur survenance ou de l’usage fait du véhicule.

L’assurance garage uniquement

À la location, il est bon de savoir ce qui vous revient. Cela peut être le garage uniquement, le garage avec un local annexe ou le garage contenant des voitures. L’occupation d’un garage seul implique une souscription d’assurance. Cela est une obligation légale.

Dans ce cas, l’assurance multirisque est la mieux indiquée. Elle couvre tous les dangers possibles. Mais ici l’on parle plutôt d’assurance multirisque habitation.

La démarche conseillée pour assurer son garage

Pour assurer son garage, il est indispensable de faire preuve de vigilance. Après une visite des lieux, il faut savoir faire le choix qui convient. Pour un garage simple par exemple, l’assurance doit couvrir le local simple qui vous est « cédé ». Par contre, si vous avez un garage avec un local associé, l’assurance doit en être saisie. Elle en tiendra compte dans un contrat pour quelques frais additionnels.