Assurances chevaux : pourquoi l’assurance cheval est-elle importante ?

Beaucoup de passionnés d’équitation en France possèdent leur propre cheval, même si l’assurance n’est pas une procédure obligatoire, elle demeure une alternative de protection utile et nécessaire, contre tous les dégâts que peut causer un cheval.

Dans quelles situations faut-il solliciter une assurance cheval ?

C’est donc la situation qui peut déterminer le type d’assurance ainsi que les garanties à choisir pendant votre souscription, qui dépendent de si votre cheval est gardé dans votre propriété privé, ou en pension chez un professionnel, ou même si vous pratiquez d’autres activités de loisirs et vous participez à des compétitions. L’assurance cheval peut donc être sollicitée dans plusieurs cas, notamment :

  • Dans le cas où le cheval est loué, le propriétaire peut imposer la présence d’une assurance.
  • Si le propriétaire ne peut pas couvrir tous les frais vétérinaires qui sont relativement élevés.
  • Une alternative pour économiser de l’argent, afin d’être capable d’acheter un cheval en cas de décès du cheval.
  • Prendre en compte la responsabilité civile, en cas de dégâts causés par le cheval sur une autre personne.
  • Assurer un cheval de grande valeur.

Néanmoins, il est essentiel de savoir l’existence de deux types de responsabilité civile, à savoir :

  • La première responsabilité civile n’intervient qu’en dehors de l’action d’équitation, qui couvre par la responsabilité civile le propriétaire.
  • La deuxième responsabilité civile intervient contrairement à la première en action d’équitation. Ce type de responsabilité civile permet de protéger le couple cavalier-cheval.

Quelles sont les différentes garanties couvertes par une assurance cheval ?

L’objectif d’une assurance cheval procure une protection et une indemnisation pour la personne qui a subi les dégâts. Cette protection vous permet de contrôler toute situation imprévue, la mort du cheval, des maladies, des chirurgies, etc. Une assurance cheval peut vous procurer plusieurs forfaits, à savoir :

  • Une assurance moralité tous risques, qui protège le propriétaire en cas de mort de son cheval par accident, ou d’une maladie ou même un vol.
  • Renouvellement garanti avec exonération de dépréciation qui intervient en cas de maladie grave d’un cheval pour renouveler la protection pendant la période de validité. Cette garantie permet d’assurer la valeur du cheval pendant 12 mois supplémentaires.
  • Une assurance qui couvre les frais médicaux en cas de chirurgie urgente sous anesthésie générale, qui peut être sollicitée par une simple demande de règlement par le vétérinaire pour les sommes qui excédent votre franchise, ainsi cette garantie ne peut pas être appliquée pour des simples entretiens ordinaires.
  • En cas de décès, il est possible de demander des remboursements qui se limitent souvent à une somme précise.
  • L’assurance sellerie, est une garantie qui s’applique sur la protection de votre cheval sur tout incendie ou vol, qui peuvent surgir lors d’un concours hippiques.