Calculer son chômage : comment savoir si vous pouvez toucher au chômage ?

L’allocation chômage, ou plutôt aide au retour à l’emploi est un dispositif initié par le gouvernement pour pallier au problème du chômage et de la précarité auprès des personnes qui ont perdu leur emploi pour une raison ou une autre. Trop souvent calculée avec des formules sorties de nulle part et en posant des hypothèses et conditions sans fonds, l’allocation chômage fait figure de plusieurs débats. Cependant, Pôle Emploi est tout à fait transparent par rapport à ses formules de calcul du chômage.

Quelles sont les formules retenues par Pôle Emploi pour calculer le chômage ?

Il est très important de garder en tête qu’il est totalement inutile de comparer son allocation chômage avec celle de quelqu’un d’autre ou de penser que vous allez recevoir le même montant. En effet, l’allocation chômage est régie par plusieurs lois et conditions qui font que chaque personne va obtenir un montant mensuel provenant de cette allocation différemment .

Les principales causes qui font varier votre montant sont :

  • Votre ancien salaire.
  • Le montant de vos dernières primes.
  • Le montant de vos cotisations.

Ainsi, si vous êtes un ancien salarié, sachez que toute votre allocation chômage se basera principalement sur votre dernier salaire journalier de référence. Et il y a une relation d’équivalence entre ce dernier et le montant de l’allocation chômage. Ce qui fait que plus ce dernier salaire journalier de référence sera élevé, plus votre allocation chômage le sera aussi.

Pôle emploi a donc deux formules pour calculer le montant journalier de l’allocation chômage :

  • 54% du salaire journalier de référence.
  • 47% du salaire journalier de référence + 12 euros.

La valeur qui sera retenue comme votre allocation journalière de chômage sera la valeur la plus grande. Néanmoins, il faut savoir qu’il existe un seuil ainsi qu’un plafond à cette allocation journalière. Ainsi qu’une condition qui stipule que l’allocation chômage ne doit jamais dépasser le trois quarts de votre dernier salaire journalier de référence.

Quels sont les profils qui ont le droit de toucher au chômage ?

L’allocation chômage, contrairement à ce qu’on pourrait le croire, n’est pas du tout attribuée à tout le monde mais seulement à des profils précis prédéterminés par Pôle Emploi. Ces derniers sont :

  • Les anciens salariés en CDI qui ont fait une rupture conventionnelle de contrat de travail.
  • Les anciens détenant d’autres types de contrat comme des CDD ou d’intérim et qui n’ont pas pu les renouveler.
  • Les jeunes personnes qui viennent d’être diplômés et qui peuvent prouver qu’elles recherchent activement un emploi.
  • Les anciens salariés qui ont été licenciés de leur dernier travail.

Vous devriez aimer ceci :